le projet

L’association R3 a pour objet d’offrir un service collectif de traitement des encombrants aux bailleurs sociaux, communes et autres collectivités, et de contribuer à l’insertion sociale par le travail.

A l’origine, fondé autour de la création de la ressourcerie de la régie de Quartier de Cenon, et donc autour du réemploi, le projet R3 s’est adapté à la qualité du gisement perçu et s’est orienté vers la massification des encombrants avant leur traitement. Le réemploi est toujours favorisé bien évidement. …

Cette gestion des encombrants démarre avec la collecte dans les quartiers, qui sont par la suite triés, puis redirigés soit vers le réemploi grâce à un réseau de recycleries, soit réinjectés dans les circuits industriels locaux par le biais du recyclage matière.

Né d’une volonté de mutualisation permettant une gestion raisonnée des encombrants à l’échelle des quartiers sensibles de la rive droite de Bordeaux Métropole et du quartier Bacalan,  R3 Réseau de Réemploi des 2 Rives est devenue  une véritable filière de collecte, de réemploi et de valorisation des encombrants à l’échelle des quartiers d’habitat collectifs de l’agglomération bordelaise.

Le réseau déploie désormais son activité sur les communes de Bordeaux (les Aubiers-le Lac, la Bastide, Saint-Jean, la Benauge …), Bègles, Talence, Pessac, Cenon, Lormont et Floirac. De nouveaux partenariats sont à l’étude sur les communes du Bouscat, d’Eysines, la bastide...

Conçu au plus près des attentes des bailleurs sociaux et des municipalités, R3 répond ainsi à une prise en compte globale des aspects sociaux, environnementaux, territoriaux et économiques à travers l’amélioration du cadre de vie, la sensibilisation des habitants sur la question des encombrants et la création d’emplois « verts ».

En effet, en complément de la plus-value environnementale sur la réduction des déchets enfouis ou incinérés et la sensibilisation à l’environnement, cette activité a vocation à dynamiser l’emploi et le lien social au sein des quartiers.

À ce jour, ce ne sont pas moins de 4 emplois directs créés à R3 et  20 emplois indirects  chez nos partenaires collecteurs, pour environ 13000 logements bénéficiant du service R3. »

De nombreux contacts sont pris autant avec les mairies qu’avec de nouveaux bailleurs sociaux.

Une volonté de travailler en réseau anime la nouvelle équipe : il faut fédérer autour de nous pour une vraie synergie.

De plus en plus d’associations telles les  Ateliers D’éco Solidaires,  Les Compagnons Bâtisseurs d’Aquitaine, les Ateliers Remuménage, Le Relais33, Elise, ENVIE, Le Recyclorium, Réagir ... sont partenaires.

Mais aussi des structures de l’ESS non-associatives comme « Le Livre Vert ».

Un grand Industriel est également  à nos côté au quotidien : le Groupe SUEZ avec qui nous avons signé un partenariat fort en juin 2017 .

Ce partenariat nous permis entre autre, de bénéficier d’une presse à balle pour le carton et le plastique.

L’un de nos employés. Y a été embauché au mois de septembre 2017 et c’est là une vraie fierté.

De nombreux projets sont encore dans les cartons et ne demandent qu’a sortir : nous sommes confiants ; nos partenariats divers vont nous aider à les réaliser !

QUI SOMMES – NOUS ?

Jean Luc RORDRIGUEZ

Acheteur dans un grand groupe de Logistique Industrielle d'envergure nationale , concepteur de véhicules industriels je suis un  spécialiste de la logistique transport .  J'ai été passionné par le triple challenge de :

• professionnaliser l'activité pour en faire un véritable outils de développement durable utile,

• faire travailler ensemble des bailleurs sociaux et des collectivités qui ont tous la même problématique, 

• faire participer à ce projet l'ensemble des acteurs du réemploi.

Je me suis investi dès le départ dans cette démarche d'agréger au projets de nouveaux acteurs  du territoire et notre professionnalisme petit à petit a réussi à redonner confiance. L'équipe de valoriste s'est impliquée à fond dans le challenge. nous avons créer un climat propice au développement. Aujourd'hui nous avons doublé notre capacité de traitement et nous allons grandir encore.

Nos objectifs

Les objectifs de R3 sont : 

1. Créer une véritable relation de partenariat avec l'ensemble des acteurs locaux,(bailleurs sociaux, collectivités, mairies...) qui sont concernés par le traitement des encombrants. Ce partenariat permet une vraie  mutualisation des moyens mis en œuvre ou chacun y trouve son compte.

2. Favoriser le réemploi grâce aux diverses  recycleries du territoire qui trouvent ainsi une ressource régulière et gratuite pour alimenter leurs boutiques

3. Créer des "boutiques de quartiers" dans les ensembles d'habitats verticaux afin d'y amener outre les objets à vendre habituels aux recycleries,  apporter également une réelle animation  pédagogique autour du réemploi, des comportements environnementaux, etc... à travers la création d'un lieu de rencontre au sein de la boutique et/ou d'événements ponctuels.

4. Créer des emplois autour de la collecte, du tri et des boutiques  ...

L'histoire de l'association

2012

Création de l’association avec les membres fondateurs : Domofrance ,la Régie de Quartier de Cenon, de Lormont, de Bacalan, Bordeaux Métropole et Atis

2013

Etude de faisabilité avec le cabinet Trident 1er local au Quai de Brazza Démarrage de l’activité en novembre sous la présidence de la Régie de Quartier de Cenon : 2 176 logements sur Cenon et Bacalan

2014

2014

Déménagement dans le nouveau local à Artigues-Près-Bordeaux Jean-Luc RODRIGUEZ devient le nouveau directeur d’exploitation La Régie de Quartier de Lormont prend la présidence Démarrage de la collecte de 2 540 logements supplémentaires sur Lormont Embauche de deux valoristes et d’un premier chef d’exploitation (Mettre les prénoms et noms)

2015

Un nouvel élan est donné : démarrage d’une nouvelle politique de partenariat avec les acteurs du territoire. Les mairies ainsi que tous les bailleurs sociaux sont invités à participer au projet mais également les recycleries et autres associations liées au réemploi. Le relais, Le Recyclorium, Recup’R etc… participent et s’engagent. Changement de présidence : Mr DOISNEAU

2016

Bordeaux Métropole accorde une subvention pour trois ans Aquitanis rejoint les rangs et SNI Coligny l’envisage également. De même pour le Foyer de la Gironde et Clairsienne. R3 envisage de s’agrandir et de louer l’entrepôt contigüe. La deuxième phase avec l’ouverture de boutiques du réemploi commence à être envisagée concrètement R3 compte aujourd’hui … partenaires

2017

Vous écrirez peut être la suite de l’histoire !